Égayer le monde - La Semaine Vétérinaire n° 1818 du 06/09/2019
La Semaine Vétérinaire n° 1818 du 06/09/2019

LIVRE

DITES-NOUS TOUT

Auteur(s) : MICHEL BERTROU 

Une société qui promeut l’individualisme et la compétition peut perdre de vue que l’attention bienveillante à autrui – comme celle que nos animaux de compagnie nous témoignent – est à la fois une source de bien-être et le liant de nos communautés. À un monde où l’on s’égare et s’isole, ce conte moderne à la première personne répond par une candeur militante. Perrine est une quinquagénaire au chômage. Alors que la dépression la guette, elle recueille une chienne dont la bonté spontanée éveille son quotidien désœuvré. Puisqu’il est difficile à son âge de retrouver du travail, elle décide de s’en inventer un, récompensé autrement que par l’argent. Avec beaucoup d’obstination, elle se fixe chaque jour l’objectif d’une bonne action, ne serait-ce qu’un compliment. Ses initiatives insolites, qu’en parfaite professionnelle elle nomme MBB (missions de bonheur bilatéral), vont susciter des rencontres et des situations inattendues qui transfigureront sa vie et son entourage. Telle une fleur de pissenlit qui essaime ses graines au vent, elle fera des émules et, juste retour des choses, en recevra les fruits. Une histoire simple et touchante, qui replace l’humanité (des hommes et des chiens) au centre du jeu et dont la modestie souriante tient tête au cynisme ambiant.

Les Semeurs de bonheur de Cécile Pardi, Albin Michel, 14 x 20,5 cm, 208 pages, 16,90 €.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr