La Semaine Vétérinaire n° 1816 du 05/07/2019

MANAGEMENT

ÉCO GESTION

FRANÇOISE SIGOT  

Peur de devoir modifier à grands frais son organisation, crainte de mal faire, difficultés à bien appréhender les obligations : l’emploi des travailleurs handicapés souffre de mille et un tabous qui freinent son développement. Les idées reçues sont comme souvent bien loin de la réalité.
Selon les chiffres du ministère du Travail, le nombre de travailleurs handicapés progresse légèrement ces dernières années. Ainsi, en 2016, le taux d’emploi direct des travailleurs handicapés était de 3,5 % en équivalent temps plein, soit une augmentation de 0,5 % par rapport à 2011. Pour autant, ce taux reste faible et même si la loi l’impose (encadré) aux entreprises de plus de 20 salariés, l’embauche de personnes porteuses d’un handicap n’est pas encore vraiment une réalité. Loin de la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK