La Semaine Vétérinaire n° 1816 du 05/07/2019

PET FOOD

PRATIQUE CANINE

L'ACTU

CHARLOTTE DEVAUX  

Tandis que la perspective d’un test permettant d’identifier les chats les moins allergisants est peu réaliste, la mise au point d’un aliment limitant l’excrétion de l’allergène Fel d1 semble possible.
Purina publie deux études sur l’allergénicité des chats. La première sur les taux d’allergènes contenus dans la salive de différents chats et la deuxième sur l’utilisation d’un aliment contenant des anticorps issus d’œuf pour réduire ces taux d’allergène chez les chats grands excréteurs. Des chats naturellement moins allergisants que d’autres La première étude1, effectuée sur 64 chats pendant 1 an, a été réalisée en prélevant ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK