La Semaine Vétérinaire n° 1815 du 28/06/2019

ENTREPRISE

PRATIQUE MIXTE

L'ACTU

TANIT HALFON  

Des exemples montrent que les structures mixtes peuvent être des cibles dans les stratégies de développement des grands groupes. Le secteur canin reste malgré tout le premier concerné.
Récent, mondial, en forte accélération et irréversible. C’est en ces termes que Philippe Baralon, expert en stratégie et organisation dans le domaine vétérinaire, a décrit le phénomène de “chaîne de clinique” (encadré) lors des dernières journées nationales des groupements techniques vétérinaires. L’objectif de sa présentation était d’évaluer si les clientèles mixtes pouvaient être visées, comme l’ont été récemment plusieurs structures canines1. La réponse n’est pas si simple. « L’activité canine est la première concernée », a d’abord noté le conférencier. ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK