La Semaine Vétérinaire n° 1815 du 28/06/2019

E-SANTÉ

PRATIQUE MIXTE

L'ACTU

TANIT HALFON  

L’essor des nouvelles technologies en élevage cache une absence de cadre réglementaire d’évaluation de leur performance. Ce qui interroge sur la qualité des données récoltées.
Mesure de la position de la queue avec un accéléromètre 3D, évaluation des contractions abdominales avec un capteur de pression, détermination de la composition du lait avec des analyseurs optiques… la vache laitière est actuellement hyperconnectée, comme l’a expliqué Raphaël Guatteo aux journées nationales des groupements techniques vétérinaires. Mais si les outils de monitorage en élevage se multiplient, sont-ils vraiment fiables ? Pas si sûr. Le problème : ils ne disposent d’aucun cadre réglementaire, comme cela est le cas en ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK