La Semaine Vétérinaire n° 1815 du 28/06/2019

E-RÉPUTATION

ACTU

MICHAELLA IGOHO-MORADEL 

Le tribunal correctionnel de Lyon a condamné, le 18 juin, l’administrateur d’un groupe Facebook pour avoir diffamé une vétérinaire sur Internet.
La sentence est tombée. Ce mardi 18 juin, le tribunal correctionnel de Lyon (Rhône) a auditionné une affaire de diffamation sur un réseau social. Un dossier peu banal pour la profession vétérinaire. Il oppose Charlotte Devaux, praticienne canine, et Gilles Vouillon, l’administrateur du groupe Facebook Alertes croquettes toxiques qui compte à ce jour plus de 80 000 membres. Charlotte Devaux a décidé de passer à l’attaque en justice pour dénoncer des propos diffamatoires et injures tenus publiquement à son encontre ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK