La Semaine Vétérinaire n° 1815 du 28/06/2019

PRÉVENTION

PRATIQUE MIXTE

L'ACTU

CLOTHILDE BARDE 

De la nurserie au box de vêlage, le vétérinaire peut apporter des outils indispensables en élevage pour assurer la mise en place de mesures de biosécurité efficaces. Par ailleurs, de par sa connaissance globale de l’élevage, il jouera un rôle essentiel dans la réalisation d’enquêtes épidémiologiques. Panorama de ces différentes missions.
La situation sanitaire d’un élevage ne peut s’améliorer durablement qu’avec une maîtrise de la biosécurité. Pour ce faire, il est tout d’abord nécessaire de respecter quelques règles de désinfection et de nettoyage des bâtiments d’élevage. Une méthodologie stricte Ainsi, comme l’a présenté Virginie Billiault (Géosane) avec l’exemple d’un protocole de désinfection en nurserie de veaux, « une certaine méthodologie doit être respectée en élevage de bovins ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK