Limiter le risque de myopathie atypique - La Semaine Vétérinaire n° 1814 du 21/06/2019
La Semaine Vétérinaire n° 1814 du 21/06/2019

CONFÉRENCE

PRATIQUE MIXTE

Formation

Auteur(s) : MARINE NEVEUX 

La myopathie atypique est une intoxication par l’ingestion des samares d’érable à l’automne et des plantules au printemps. Cela fait plus d’une dizaine d’années que des cas sont enregistrés à l’échelle internationale. « Le rapport des cas est sous-estimé. Depuis 2006, 2 700 cas ont été enregistrés. Nous pensons qu’ils sont, en réalité, 12 000, correspondant à 9 000 morts », détaille notre consœur Dominique Votion.

Quels sont les arbres toxiques ?

Il existe plusieurs espèces d’érables, dont les érables negundo (plutôt dans le sud de la France), plane, sycomore et champêtre. L’érable sycomore est toxique. On ne retrouve pas l’hypoglycine A, la substance toxique, dans les érables plane et champêtre. L’érable negundo est responsable de la myopathie atypique aux États-Unis. Un mâle et une femelle sont nécessaires pour produire une graine ; or, ces arbres sont souvent seuls quand il s’agit d’érables ornementaux. Les samares peuvent parfois être trompeuses dans leur forme.

Quelle quantité de samares ou de plantules ingérée pour tomber malade ?

Il est difficile de savoir avec quelle quantité de fruits l’animal tombe malade. Une estimation a été faite. La dose d’hypoglycine A maximale tolérée par des rats (ingestion) est 1,5 mg/kg de poids vif par jour. Si l’on effectue une conversion de cette dose au cheval (500 kg), cela représente 26,5 mg par cheval.

L’hypoglycine A dans les graines varie fortement d’un arbre à l’autre : de 1,7 à 2 800 mg par kg de graines. Au niveau le plus toxique, on arrive à 10 g de samares, soit 80 monosamares pour atteindre la dose toxique chez un cheval.

Un arbre peut comporter 800 fleurs et donner plus de 24 000 samares, qui volent bien. à quelle distance n’y a t-il plus de risque ? Des samares d’un arbre ont été retrouvées jusqu’à 4 km, tout dépend de sa localisation, du vent, s’il est situé sur une colline, etc.

Quelle quantité de plantules un cheval doit-il ingérer pour tomber malade ? Il y a de la toxine dans l’eau de pluie en contact avec la plantule. On estime à 50 à 200 plantules pour arriver à la dose toxique, 150 g de fleurs, et 2 l d’eau en contact avec les plantes, ce qui accroît le risque en zones humides.

Comment éliminer les samares ?

Certaines personnes ramassent les samares. Autres moyens de les supprimer : les brûler, utiliser un souffleur, un aspirateur broyeur. Avant tout, il convient d’éviter leur dispersion. Redéfinir les zones de pâturage, tailler les arbres pour les empêcher de fructifier, ramasser les feuilles et les brûler sont des remèdes également utiles.

Dominique Votion Faculté de médecine vétérinaire de l’université de Liège (Belgique). Article rédigé d’après une présentation faite lors des journées du Respe à Reims, en novembre 2018.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr