La Semaine Vétérinaire n° 1813 du 14/06/2019

PESTE PORCINE AFRICAINE

PRATIQUE MIXTE

L'ACTU

TANIT HALFON 

Une autosaisine de l’Anses fait le point sur la résistance du virus de la peste porcine africaine et les méthodes d’inactivation. Elle met en évidence l’existence de nombreuses incertitudes.
Face au risque d’introduction de la peste porcine africaine (PPA), l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s’est autosaisie1 sur la question de la résistance du virus. L’objectif était de dresser un état des lieux des connaissances sur les méthodes et procédés d’inactivation du virus, ainsi que sur sa résistance dans différentes matrices potentiellement contaminées. Les produits biocides ont également été passés en revue, que ce soit ceux utilisables en laboratoire, au clos d’équarrissage ou lors de dépeuplement des élevages. Présentation ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK