La Semaine Vétérinaire n° 1813 du 14/06/2019

ÉLEVAGE

ACTU

CLOTHILDE BARDE 

En dépit de la volonté du gouvernement, dès 2016, d’agir contre la désertification des zones rurales par les vétérinaires avec la mise en place d’une contractualisation avec les éleveurs des actes vétérinaires, des freins persistent selon le rapport remis par l’École nationale des services vétérinaires (ENSV).
Face au problème de maillage vétérinaire en zone rurale, la contractualisation des actes réalisés en élevage était l’une des solutions envisagée dès 2016 par le gouvernement1. Or force est de constater que, trois ans après, les travaux en ce sens semblent avoir peu ou pas avancés selon les conclusions du rapport2 remis par l’École nationale des services vétérinaires (ENSV) à la suite de la demande de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) et du Syndicat national des vétérinaires ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK