La Semaine Vétérinaire n° 1813 du 14/06/2019

SÉCURITÉ

ACTU

MICHAELLA IGOHO-MORADEL 

Entre 2018 et 2017, le nombre de déclarations d’incivilité de vétérinaires auprès de l’Ordre a plus que doublé. Les praticiens peuvent profiter des mesures du protocole national relatif à la sécurité des professionnels de santé pour prévenir la violence et traiter la délinquance.
Injures, menaces, coups, vols, incivilités, etc. Il n’est pas toujours simple de faire face à des clients agressifs et de choisir les bons mots et opter pour les bons gestes. L’observatoire des agressions et incivilités, encore appelé l’observatoire Ribbens, créé par l’Ordre en 2005, a reçu en 2018 des déclarations d’incivilité de 188 praticiens. Ce nombre s’élevait à 75 en 2017. Comment accompagner les vétérinaires face à ces violences verbales et physiques qui tendent à se banaliser ? Ces données ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK