La Semaine Vétérinaire n° 1813 du 14/06/2019

SÉCURITÉ

ACTU

MICHAELLA IGOHO-MORADEL 

Entre 2018 et 2017, le nombre de déclarations d’incivilité de vétérinaires auprès de l’Ordre a plus que doublé. Les praticiens peuvent profiter des mesures du protocole national relatif à la sécurité des professionnels de santé pour prévenir la violence et traiter la délinquance.
Injures, menaces, coups, vols, incivilités, etc. Il n’est pas toujours simple de faire face à des clients agressifs et de choisir les bons mots et opter pour les bons gestes. L’observatoire des agressions et incivilités, encore appelé l’observatoire Ribbens, créé par l’Ordre en 2005, a reçu en 2018 des déclarations d’incivilité de 188 praticiens. Ce nombre s’élevait à 75 en 2017. Comment accompagner les vétérinaires face à ces violences verbales et physiques qui tendent à se banaliser ? Ces données ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr