Oreille attentive - La Semaine Vétérinaire n° 1811 du 17/05/2019
La Semaine Vétérinaire n° 1811 du 17/05/2019

Edito

Auteur(s) : MICHAELLA IGOHO-MORADEL 

En route pour une nouvelle législature, la neuvième ! Les parlementaires européens fraîchement élus sont dans les starting-blocks. Sur leurs bureaux, attendent déjà des dossiers chauds. Parfois épineux même. Commençons par un point inscrit à l’agenda de la Commission européenne qui mènera le nouveau Parlement européen vers la politique agricole commune de l’après 2020. Son budget sera voté d’ici l’automne. Ce sera l’occasion de discuter du recours aux aides conditionnelles de la politique agricole commune en faveur du bien-être animal. Avec la baisse de budget proposé par la Commission, ce volet semble pour l’instant mis de côté. Pour les organisations professionnelles comme le SNVEL1 et l’UEVP2, ces débats sont d’excellents véhicules pour porter la voix du vétérinaire. Par exemple, la question d’un maillage vétérinaire européen sera soumise à l’attention des eurodéputés. Et si le modèle français de contractualisation devenait une référence ? Il s’agit en tout cas de l’un des objectifs de l’UEVP. Pour les organisations professionnelles, il y a aussi la phase classique de la mise en œuvre de textes européens adoptés. D’abord, le règlement sur les médicaments vétérinaires, tant discuté et attendu, qui vient en quelques dispositions redessiner les contours de la législation européenne. Il y a aussi ce chapitre complexe de la loi de santé animale, suivi de celui sur les contrôles officiels. Pour ces dossiers, les actes délégués sont très attendus et ne manqueront pas de soulever des débats de fond. Nouvelle législature rime-t-elle forcément avec nouvelles opportunités ? Pas sûr. Encore faudrait-il convaincre les heureux députés. Par exemple, les programmes des partis français laissent peu de place aux enjeux de la profession, du moins pas directement. La progression du Parti animaliste semble toutefois être de bon augure. Gageons donc que nos eurodéputés prêteront une oreille attentive à la voix de la profession ! Le prochain rendez-vous ne sera que dans cinq ans. ●

1 Syndicat national des vétérinaires d’exercice libéral.

2 Union européenne des vétérinaires praticiens.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr