Vaccinés contre les vaccins - La Semaine Vétérinaire n° 1810 du 11/05/2019
La Semaine Vétérinaire n° 1810 du 11/05/2019

L’ŒIL DE CHRISTOPHE LE SUEUR

@... VOUS !

Le mouvement “antivax” s’étendrait-il aux animaux de compagnie ? Il semble que de moins en moins de propriétaires de chiens et de chats optent pour la vaccination de leurs amis à fourrure. Par exemple, les vétérinaires britanniques signalent une baisse de 7 % des taux de vaccination pour les chiens et les chats entre 2011 et 2017. Des organisations professionnelles européennes de vétérinaires et d’industriels de la santé animale tirent la sonnette d’alarme. Leur objectif est de sensibiliser le grand public à la baisse de la couverture vaccinale des animaux de compagnie. Elles rappellent en effet qu’ils pourraient à nouveau être menacés par des maladies mortelles qui ne sont pas encore sous contrôle dans certains pays voisins. Pour Roxane Feller, secrétaire générale d’Animalhealth Europe, la vaccination des animaux de compagnie dans les pays européens est une préoccupation importante. « Les vaccins sont des outils extrêmement efficaces dans la prévention des maladies tant chez les animaux que chez les humains, mais un manque de compréhension de la façon dont ils fonctionnent peut voir à nouveau notre population menacée par des maladies mortelles », a-t-elle déclaré (lire pages 10 et 11).

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr