La Semaine Vétérinaire n° 1809 du 04/05/2019

APICULTURE

PRATIQUE MIXTE

L'ACTU

TANIT HALFON 

L’étude de potentiels cas de loque européenne atypique, menée par les équipes de l’Anses et de l’Itsap, Institut de l’abeille, met en évidence une atteinte et une récurrence variables suivant les ruchers. Elle montre aussi une confusion possible avec la loque américaine sur le terrain.
Àla suite des signalements de cas de loque européenne atypique1, l’Itsap, Institut de l’abeille, et le laboratoire national de référence santé des abeilles (Anses de Sophia Antipolis, Alpes-Maritimes) ont lancé en 2017 une étude exploratoire baptisée Eclea (étude des cas de loque européenne atypique), pour faire le point sur la maladie. Les apiculteurs ont ainsi été invités à remplir un questionnaire, et à envoyer leurs cadres de couvain lorsqu’ils observaient un couvain en mosaïque2 associé à des larves mortes dans ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK