La Semaine Vétérinaire n° 1806 du 06/04/2019

DOSSIER

MICHAELLA IGOHO-MORADEL 

Le client est-il devenu roi ? À l’heure du tout-numérique, il pourrait en effet apparaître comme le seul maître à bord de la “machine à avis” créée par Internet. Face à cette évolution, les vétérinaires disposent d’outils pour surveiller et soigner leur e-reputation.
La satisfaction client s’évalue dans les tous les secteurs, d’une prestation de soin esthétique à l’opération du labrador Bobby. Sur Internet, un vétérinaire peut être jugé non plus en fonction de sa compétence, mais de son sens de l’accueil. Les professionnels de santé, en particulier les vétérinaires, sont de plus en plus confrontés à cette réalité numérique mais tellement concrète. Un avis en ligne négatif peut être de nature à entacher la réputation d’un praticien ou d’un cabinet vétérinaire. Charlotte ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK