La Semaine Vétérinaire n° 1806 du 06/04/2019

ENTRETIEN AVEC ALAIN SCHONBRODT

ACTU

PROPOS RECUEILLIS PAR MICHAELLA IGOHO-MORADEL 

Les injures et la diffamation sur les réseaux sociaux sont une préoccupation croissante pour les vétérinaires. En Belgique, face à ce phénomène, l’Union professionnelle vétérinaire monte au créneau. Entretien avec son secrétaire.
L’Union professionnelle vétérinaire (UPV) signalait, dans un communiqué de presse publié en janvier 20191, que, de plus en plus souvent, les médecins vétérinaires se faisaient agresser. À l’origine de cette alerte, le refus de certains d’entre eux de soigner des animaux errants trouvés blessés sur la voie publique et qu’ils choisissent parfois d’euthanasier.« De véritables lynchages médiatiques s’organisent vis-à-vis de collègues irréprochables, mettant leur probité en doute et menaçant leur pratique ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK