La Semaine Vétérinaire n° 1805 du 06/04/2019

L’ŒIL DE CHRISTOPHE LE SUEUR

@... VOUS !

Des améliorations pourraient être apportées pour aider les étudiants vétérinaires français à mieux gérer leur stress au cours de leurs études. En effet, c’est le comble ! Les futurs vétérinaires français, à qui l’on demande pourtant de tenir de plus en plus compte du bien-être des animaux, ressentent, au moins pour une petite proportion d’entre eux, un certain mal-être. Une thèse soutenue par une étudiante de l’École nationale vétérinaire d’Alfort présente, à travers une enquête, la situation en France et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr