La Semaine Vétérinaire n° 1805 du 06/04/2019

FINANCES

ÉCO GESTION

FRANÇOISE SIGOT  

Parfois la trésorerie disponible de la clinique représente plus que son besoin en fonds de roulement. Plutôt que de la laisser dormir, elle peut travailler et donc rapporter !
Cela n’arrive pas tous les jours, mais parfois la trésorerie est excédentaire. Et souvent, les dirigeants hésitent à placer cet argent disponible. La prudence les incite à le laisser sur le compte bancaire de la clinique pour faire face aux éventuels imprévus. La posture n’est pas à blâmer, au contraire, mais, sans se démunir, il est toutefois possible de tirer parti de cet excédent en le plaçant et en récoltant les fruits de cette gestion prudente. Et même si les ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK