La Semaine Vétérinaire n° 1804 du 30/03/2019

BREXIT

ACTU

MICHAELLA IGOHO-MORADEL  

En cas de “ no-deal” (“ hard Brexit” ), des pénuries de médicaments sont redoutées, en santé humaine et en santé animale, au Royaume-Uni, mais aussi au sein de l’Union européenne.
Il est temps que cette situation s’arrête », a déclaré, le 6 avril, Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, au sujet de l’impasse du Brexit. Theresa May peine en effet à convaincre ses concitoyens. À ce jour, l’issue du Brexit est des plus incertaines à la suite de l’annonce d’un probable report au 30 juin. Ce statu quo inquiète particulièrement les entreprises du secteur ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK