La Semaine Vétérinaire n° 1804 du 30/03/2019

CONFÉRENCE

PRATIQUE CANINE

Formation

MYLÈNE PANIZO  

Les maladies congénitales orthopédiques sont généralement difficiles à diagnostiquer chez le chat. Les propriétaires et les vétérinaires sous-estiment en effet la gêne orthopédique, car les symptômes sont la plupart du temps frustes. Un chat qui présente des douleurs ostéoarticulaires ne va pas forcément boiter. Il est souvent simplement moins actif, se toilette moins, son comportement change. Les dysplasies de la hanche Il est estimé qu’en ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK