REVUE DE presse - La Semaine Vétérinaire n° 1803 du 23/03/2019
La Semaine Vétérinaire n° 1803 du 23/03/2019

PRATIQUE MIXTE

Formation

Auteur(s) : RÉALISÉE PAR OLIVIER SAMSON 

L’UTILISATION D’UN LACTOREMPLACEUR HYPERTONIQUE ENDOMMAGE LA MUQUEUSE INTESTINALE

La consommation d’une poudre de lait hypertonique (supérieure ou égale à 600 milliosmoles [mOsm]/kg) chez le veau accroît la perméabilité intestinale. Cette augmentation, ont indiqué les chercheurs de l’étude, est la conséquence de lésions de la muqueuse intestinale et peut entraîner un plus grand passage de pathogènes et de toxines du tractus digestif à la circulation sanguine.

Wilms J., Berends H., Martin-Tereso J. Hypertonic milk replacer increase gastrointestinal permeability in healthy dairy calves. J. Dairy Sci. 2019;102:1237-1246.

LIEN ENTRE VITAMINE D ET PARATUBERCULOSE BOVINE

Dans cette étude, les auteurs ont cherché le lien existant entre une carence en vitamine D et une paratuberculose clinique. La vitamine D joue un rôle important dans l’immunité acquise et innée et les vaches atteintes de paratuberculose clinique ont un taux sanguin de 2,5-OHD3 (précurseur de la vitamine D active) inférieur à la normale. Cette diminution du taux sanguins de vitamine D3 semble donc, selon les auteurs, être consécutive à une mauvaise absorption de la vitamine D3 d’origine alimentaire, car l’infiltration de macrophages et de lymphocytes dans la paroi intestinale conduit à un épaississement de celle-ci.

Stabel J. R., Reinhardt T. A., Hempel R. J. Vitamin D status and responses in dairy cows naturally infected with Mycobacterium avium ssp. paratuberculosis. J. Dairy Sci. 2019;102:1594-1600.

UN COUCHAGE HUMIDE DÉGRADE FORTEMENT LE BIEN-ÊTRE DE LA VACHE

Des chercheurs ont évalué l’influence du couchage sur le bien-être des bovins. Ainsi, lorsque la vache a le choix de son couchage, elle choisit systématiquement un sol sec à un sol sale ou humide. Les résultats obtenus ont donc permis de montrer qu’un sol humide altère le bien-être des bovins, car les animaux n’y sont restés couchées que 20 % de leur temps contre 64 % sur un sol sec. De plus, lorsque les vaches avaient accès à une pâture pendant 6 heures, celles logées sur une litière humide ont passé plus de temps couchées à l’extérieur que sur la litière en bâtiment, ce qui a réduit leur consommation d’herbe.

Schütz K.E., Cave V.M., Cox N.R. et coll. Effects of 3 surface types on dairy cattle behaviour, preference, and hygiene. J. Dairy Sci. 2019;102:1530-1541.

RÔLE DES GRAINES DE LIN EXTRUDÉES SUR LA REPRODUCTION

Cette étude montre que la consommation de graines de lin extrudées, riches en acide α-linolénique, en faible quantité, du vêlage à 17 jours après la première insémination artificielle (IA) améliore les performances de reproduction en diminuant l’intervalle vêlage-première IA et vêlage-IA fécondante. Les acides gras oméga 3 joueraient donc un rôle dans l’amélioration des performances reproductives des vaches laitières.

Meignan T., Madouasse A., Beaudeau F. et coll. Journées 3R 2018 (Inra, Oniris, Urse, ESA, Valorex).
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr