La Semaine Vétérinaire n° 1803 du 23/03/2019

RECHERCHE

PRATIQUE MIXTE

L'ACTU

TANIT HALFON 

Il a pour objectif d’évaluer l’impact des pesticides, des pathogènes et de la nutrition sur la santé des abeilles mellifères. Des échanges avec les parties prenantes, dont l’EFSA et la Commission européenne, sont prévus tout au long du projet.
Présenté le 12 décembre dernier à la journée de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) sur la santé des abeilles, le projet de recherche Poshbee vise haut. Financé par la Commission européenne1 et réunissant 42 partenaires européens, il doit permettre de quantifier, pour la première fois, le danger des pesticides sur les abeilles mellifères, et d’étudier l’effet nutrition et l’exposition aux pathogènes. Pour ce faire, cinq work packages (WP, groupes de travail) ont été définis. L’Anses est en charge du ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK