La Semaine Vétérinaire n° 1803 du 23/03/2019

FINANCES

ÉCO GESTION

FRANÇOISE SIGOT  

La loi Pacte, entrée en vigueur en début d’année, supprime les charges au titre de la participation et de l’abondement de l’employeur sur un plan d’épargne salariale dans les entreprises de moins de 50 salariés.
Voilà une mesure qui devrait booster les efforts des employeurs en faveur de la participation et de l’intéressement. Depuis le début de l’année, la loi Pacte (plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) supprime le forfait social qui permet aux chefs d’entreprise de moins de 250 salariés de ne payer aucune charge lors de la mise en œuvre d’accords d’intéressement. Dans les structures qui emploient moins de 50 personnes, ce forfait social est supprimé sur l’ensemble des ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK