La Semaine Vétérinaire n° 1803 du 23/03/2019

DOSSIER

MICHAELLA IGOHO-MORADEL 

à la suite de fusions-acquisitions, le nombre de laboratoires présents sur le marché du médicament vétérinaire a nettement été réduit. Autre phénomène frappant à l’ère du digital, les entreprises proposent, au-delà du produit, de nombreux services à destination des vétérinaires. Face à ces chamboulements, la profession s’interroge.
Il y a encore quelques années, les vétérinaires fraîchement installés pouvaient compter sur une vingtaine de laboratoires pour orienter leurs solutions thérapeutiques. Aujourd’hui, ce sont huit laboratoires qui réalisent plus de 90 % des ventes. Quatre laboratoires se partagent plus de 50 % des ventes au niveau mondial : Zoetis, Boehringer Ingelheim (plus Merial), MSD et Elanco (ancienne filiale de Lilly). Trois grandes entreprises françaises font partie du top 10 des plus grands laboratoires en santé animale au monde : ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK