La Semaine Vétérinaire n° 1803 du 23/03/2019

DOSSIER

MICHAELLA IGOHO-MORADEL 

à la suite de fusions-acquisitions, le nombre de laboratoires présents sur le marché du médicament vétérinaire a nettement été réduit. Autre phénomène frappant à l’ère du digital, les entreprises proposent, au-delà du produit, de nombreux services à destination des vétérinaires. Face à ces chamboulements, la profession s’interroge.
Il y a encore quelques années, les vétérinaires fraîchement installés pouvaient compter sur une vingtaine de laboratoires pour orienter leurs solutions thérapeutiques. Aujourd’hui, ce sont huit laboratoires qui réalisent plus de 90 % des ventes. Quatre laboratoires se partagent plus de 50 % des ventes au niveau mondial : Zoetis, Boehringer Ingelheim (plus Merial), MSD et Elanco (ancienne filiale de Lilly). Trois grandes entreprises françaises font partie du top 10 des plus grands laboratoires en santé animale au monde : ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr