La Semaine Vétérinaire n° 1803 du 23/03/2019

BIODIVERSITÉ

ACTU

CLOTHILDE BARDE  

Alors que le gouvernement indiquait en février que le prélèvement de loups serait certainement revu à la hausse en 2019, les préoccupations relatives au prédateur ont nourri les discussions lors de la première édition de la journée de la filière ovine, le 14 mars.
La prédation des troupeaux de moutons par les loups a été une nouvelle fois au centre des discussions des 160 acteurs de la filière ovine réunis lors du premier Grand Angle consacré à la production ovine et organisé par l’Institut de l’élevage (Idele) à Paris, le 14 mars. Un constat alarmant En effet, le problème est majeur en France et régulièrement au cœur de l’actualité. ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK