La Semaine Vétérinaire n° 1802 du 15/03/2019

DROIT

ÉCO GESTION

JEAN-PIERRE KIEFFER  

Le débat sur le recours à des caméras de contrôle en abattoir est d’actualité. Si certains établissements ont adopté ce système vidéo, d’autres y opposent des arguments concernant la surveillance des salariés. Qu’en est-il pour les cliniques vétérinaires ?
La mise en place d’un système de vidéosurveillance est toujours délicate à appréhender, en raison de l’atteinte qu’elle est susceptible de porter aux droits et libertés des salariés, notamment au droit à l’image. Quelles sont les obligations de l’employeur ? Précautions pour l’installation d’une vidéosurveillance L’employeur peut mettre en place un système de vidéosurveillance pour un besoin précis lié à son activité, par exemple, afin de prévenir ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK