Dreamland - La Semaine Vétérinaire n° 1802 du 15/03/2019
La Semaine Vétérinaire n° 1802 du 15/03/2019

FILM

DITES-NOUS TOUT

Auteur(s) : MICHEL BERTROU  

Poursuivant le retraitement de ses grands succès animés, Disney propose une ambitieuse adaptation en prises de vues réelles de la célèbre fable de l’éléphanteau volant dont, depuis 1941, les trop grandes oreilles et les yeux bleus n’ont cessé d’attendrir les enfants. Tim Burton relève allégrement le défi délicat de redonner vie, entre réalisme et fantaisie, à l’animal en images de synthèse et, développant les personnages humains autour de lui, étoffe l’intrigue. Située aux États-Unis à la fin de la Grande Guerre, elle brocarde ironiquement l’industrie du show business (alors naissante) dont le film est lui-même un produit. Dans un cirque itinérant qui a connu des jours meilleurs, une éléphante donne naissance à un éléphanteau difforme. Ne suscitant que moqueries, le nouveau-né est séparé de sa mère et confié à une ancienne vedette du cirque, que la guerre a handicapé. Grâce à ses enfants qui, à force de patience, découvrent l’insolite talent du pachyderme, le public va de nouveau affluer. Un puissant entrepreneur rachète alors le cirque, pour faire de Dumbo le clou de son colossal parc d’attractions : Dreamland. À l’hypocrisie cynique de cette vision démiurgique (et capitaliste) du divertissement, Burton oppose l’humanité du cirque traditionnel, son respect de la différence et défend la puissance des liens (unissant la troupe ou Dumbo à sa mère). Si la métamorphose de l’opus original en spectacle grandiose était prévisible, on lui sait gré d’en avoir préservé la poésie.

Dumbo de Tim Burton, avec Colin Farrell, Michael Keaton, Danny DeVito, Eva Green, Nico Parker, Finley Hobbins, Alan Arkin, 1 h 52, sortie le 27 mars.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr