Carton jaune - La Semaine Vétérinaire n° 1802 du 15/03/2019
La Semaine Vétérinaire n° 1802 du 15/03/2019

Edito

Auteur(s) : MARINE NEVEUX 

Sujet hautement délicat que celui des retraites pour les libéraux, alors que le gouvernement envisage un régime universel. Ce projet de réforme n’en est pas encore à la sortie du gilet, mais déjà au carton jaune… Plusieurs regimbent également face à la verticalité des décisions du gouvernement. La promesse du candidat Macron était : « un euro cotisé donne les mêmes droits, quel que soit le statut ».

Cela soulève un important risque de remontée des cotisations pour nombre de professionnels indépendants, dans un pays déjà champion des taxes pour les libéraux ! Ces professionnels présentent des particularités et un système universel se traduirait surtout par une profonde iniquité au détriment de l’indépendant qui porterait la double peine de financer en même temps sa protection sociale et d’investir dans son activité professionnelle.

En outre, comme s’en était exprimé Alain Griset, président de l’Union des entreprises de proximité (U2P), lors du dernier congrès de l’Union nationale des professions libérales (Unapl) à Paris, en décembre, « les professionnels libéraux ont une particularité. Passer à trois plafonds annuels de la Sécurité sociale (Pass) fait que le choix du professionnel indépendant va quasiment disparaître. En outre, si on bascule du système de trimestre au système de points, qui va déterminer ces points ? Quel sera le montant de la cotisation ? ».

Parmi les autres points de vigilance : celui de se voir déposséder des réserves financières constituées au fil des ans par les efforts des cotisants, si ces réserves étaient mutualisées dans un système unique.

La faiblesse de la consultation du haut-commissaire à la réforme des retraites, le sentiment d’un scénario préétabli et une volonté de passer en force ont ainsi décidé cinq caisses de retraite (dont celle des vétérinaires) à associer leurs réflexions au sein de Pro’action retraite. Une union pour faire entendre leur désaccord et apporter une démarche constructive. ●

Lire pages 10 et 11 de ce numéro.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr