Saumur : une allocation pour les foyers modestes, propriétaires de chats - La Semaine Vétérinaire n° 1801 du 09/03/2019
La Semaine Vétérinaire n° 1801 du 09/03/2019

PROTECTION ANIMALE

PRATIQUE CANINE

L'ACTU

Auteur(s) : BÉNÉDICTE ITURRIA 

Le maire de la ville de Saumur (Maine-et-Loire) a décidé de lutter contre la prolifération des chats errants avec une mesure inédite. Le conseil municipal a en effet voté une subvention de 10 000 € afin d’inciter ses concitoyens à faire stériliser et tatouer leurs compagnons. L’enveloppe est attribuée sur un an et fera l’objet d’une évaluation en 2020. « Les propriétaires ne maîtrisent pas toujours ce que font leurs chats quand ils sortent seuls. Parfois, pour des raisons financières, certains ne peuvent pas aller chez le vétérinaire. Nous voulons permettre aux plus modestes, par un soutien financier, de le faire », justifie l’adjointe à l’environnement. Les ménages possédant des chats pourront ainsi bénéficier d’un bon pour une intervention chez un vétérinaire. Son montant sera calculé en fonction du quotient familial. Une convention est signée avec des praticiens de la ville, qui ont accepté de pratiquer un tarif global pour la stérilisation et le tatouage n’excédant pas 70 € pour un mâle et 110 € pour une femelle. La municipalité vise, avec cette mesure, la stérilisation d’une centaine de chats. En parallèle, la ville aide financièrement, à hauteur de 6 000 €, l’association Saumur Chats libres, qui travaille à l’identification et à la stérilisation des colonies de chats errants et les relâche ensuite sur leur lieu de capture.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr