La Semaine Vétérinaire n° 1800 du 02/03/2019

ACTU

I nternet serait-il une zone de non-droit ? Dans les quelques procès qui ont lieu pour des cas d’infraction en ligne (injures, menaces et autres), bien souvent les accusés se retrouvent à dire : « Je ne savais pas que c’était interdit. » Si la communication des vétérinaires est très réglementée, les clients pensent pouvoir agir en totale impunité derrière leur écran et on en vient à recevoir des messages que l’on n’aurait jamais reçus ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr