La Semaine Vétérinaire n° 1798 du 16/02/2019

BIOÉTHIQUE

DITES-NOUS TOUT

CLAIRE BORROU  

L ’homme est-il le seul animal à pouvoir disposer du corps des autres animaux et au nom de quoi s’octroie-t-il le droit de l’exploiter comme il l’entend ? La question a été posée à Claire Borrou (A 79), titulaire d’un master d’éthique animale, au forum européen de bioéthique, qui s’est tenu du 28 janvier au 2 février à Strasbourg (Bas-Rhin) sur le thème « Mon corps est-il à moi ? » . Notre consœur nous fait part de sa réflexion.
L’éthique animale est un questionnement sur notre responsabilité morale à l’égard des animaux pris individuellement. Tous interagissent, bénéfiquement (symbiose, coopération) ou négativement (parasitisme, prédation). L’homme n’est pas le seul à disposer du corps des animaux, le moustique est responsable de la majorité des décès humains, mais à la différence des autres prédateurs, il peut choisir de tuer sans nécessité ou, inversement, de respecter le plus faible. Tout est une question de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK