La Semaine Vétérinaire n° 1798 du 16/02/2019

ROYAUME-UNI

ACTU

BÉNÉDICTE ITURRIA  

Début février, la BVA et l’association de protection animale RSPCA ont demandé dans une lettre ouverte à leur gouvernement d’abroger une exemption légale qui permet d’abattre, à des fins religieuses, des animaux sans étourdissement préalable.
Dans cette missive1 conjointe adressée à Michael Gove, secrétaire d’état du département de l’environnement, de l’alimentation et des affaires rurales (Defra), le 1er février, la British Veterinary Association (BVA) et la Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals (RSPCA) ont rappelé les raisons d’une telle demande : «   Des preuves scientifiques indiquent clairement qu’un abattage sans étourdissement préalable peut causer des souffrances inutiles. Le niveau de contrainte ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK