La Semaine Vétérinaire n° 1797 du 10/02/2019

DOSSIER

ALEXANDRA DE NAZELLE 

Auparavant réduite à la vaccination et aux traitements antiparasitaires, la médecine préventive englobe désormais toutes les disciplines. Médecine personnalisée, avenir de la profession vétérinaire, elle demande une formation et une implication de toute l’équipe soignante.
Pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dès 1948, la santé se définit non seulement comme « l’absence de maladie ou d’infirmité, mais aussi comme un état de complet bien-être physique, mental, social ». Elle distingue quatre types de médecine préventive, qu’elle qualifie de primaire, secondaire, tertiaire et quaternaire, qui correspondent à des états successifs de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK