La Semaine Vétérinaire n° 1796 du 03/02/2019

CONFÉRENCE

PRATIQUE MIXTE

Formation

CLOTHILDE BARDE  

Les bronchopneumonies infectieuses (BPI), maladies multifactorielles (Mannheimia haemolytica, Pasteurella multocida, Histophilus somni, Mycoplasma bovis,virus respiratoire syncytial bovin [VRSB], virus parainfluenza de type 3 [PI3], etc.), sont à l’origine de 75 à 80 % des problèmes sanitaires observés dans les semaines qui suivent l’introduction des jeunes bovins (JB) en atelier d’engraissement1. Les éleveurs ont alors généralement recours à un traitement antibiotique à titre curatif sur les animaux malades ou en métaphylaxie sur l’ensemble d’un lot. Or, des études2 ont montré que ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK