La Semaine Vétérinaire n° 1794 du 19/01/2019

ABATTOIR

PRATIQUE MIXTE

L'ACTU

CLOTHILDE BARDE  

Alors que les connaissances sur la conscience et sur la douleur animale se sont encore étoffées récemment, deux organisations de protection animale, l’Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoirs et la Fondation Brigitte-Bardot, ont décidé de réunir, lors d’un congrès organisé le 24 janvier au sein de la représentation permanente du Parlement européen, les différents acteurs concernés.
L’abattage sans étourdissement est une pratique inacceptable. » Telle est la position de la profession vétérinaire sur le sujet1. Cette pratique, autorisée en France dans le cadre dérogatoire d’un abattage rituel, pose en effet problème d’un point de vue éthique depuis plusieurs années, pour de nombreux acteurs de l’élevage. C’est pourquoi les représentants de deux organisations de protection animale, l’Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoirs (OABA) et la Fondation ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK