La Semaine Vétérinaire n° 1793 du 13/01/2019

NUMÉRIQUE

ÉCO GESTION

MARINE NEVEUX 

Les technologies de l’information ouvrent la voie à la télémédecine vétérinaire. Des enjeux et des interrogations émergent aussi.
L’Académie vétérinaire de France (AVF) a mené une étude et produit un avis sur l’application ou la transposition en médecine vétérinaire de tout ce qui rentre en humaine sous le vocable de télémédecine (avis du 9 novembre 2017). Comme le détaille notre confrère Francis Desbrosse1, la télémédecine en santé humaine comporte cinq axes : la téléconsultation et le téléconseil (la consultation de l’animal est requise), la téléexpertise, la télésurveillance médicale, la téléassistance médicale et la régulation médicale (qui existe en ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK