La Semaine Vétérinaire n° 1793 du 13/01/2019

SOCIOLOGIE

ACTU

BÉNÉDICTE ITURRIA  

Une enquête souligne la persistance de préjugés sexistes au sein de la profession vétérinaire britannique.
Au Royaume-Uni, si elles n’étaient que 5 % dans les années 1960, les femmes représentent aujourd’hui un peu plus de 60 % de la population active vétérinaire. Malgré cette écrasante majorité, elles sont cependant toujours victimes de discrimination sexuelle. Tel est le constat d’une étude1 à grande échelle, dont les résultats ont été publiés en novembre 2018 dans un rapport intitulé Discrimination entre les sexes dans la profession vétérinaire. Cette enquête a été réalisée par le Dr Christopher Begeny et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr