La chevauchée intérieure - La Semaine Vétérinaire n° 1793 du 13/01/2019
La Semaine Vétérinaire n° 1793 du 13/01/2019

FILM

DITES-NOUS TOUT

Auteur(s) : MICHEL BERTROU 

Une mère et son fils cavalant dans les plaines désertiques du Kirghizistan… Ce décor de western est à l’origine celui du roman homonyme de Laurent Mauvignier (2016), hymne à l’amour empli de blessures enfouies et récit initiatique menant à la résilience et à l’ouverture à l’autre. Joachim Lafosse en signe l’adaptation qui, deux ans après L’Économie du couple, prolonge autrement son exploration de la sphère intime. Dans ce road-movie à cheval, Virginie Efira incarne Sibylle, mère séparée, agitée, longtemps absente, qui fait le pari de reconstruire avec son fils Samuel, insolent et violent (mais prévenant avec les chevaux), un lien défait par le temps et les erreurs. Si celui-ci ne perd aucune occasion de provoquer sa mère, elle est déterminée à poursuivre le voyage en dépit des dangers. Un révolver, des maraudeurs, un marais où ils s’enlisent contribueront à délivrer chacun de sa rage envers le présent (pour lui) ou les fantômes du passé (pour elle) et à les rapprocher. La mise en scène contemplative, à la fois ouverte sur l’immensité et resserrée sur la tension entre les personnages, exploite parfaitement les décors naturels et la présence vivante des chevaux, avec d’émouvantes séquences équestres. En dépit d’une fin expédiée qui abandonne abruptement un cheval meurtri, la force du film, économe en dialogues et en explications, est de substituer aux mots des non-dits, des regards et des gestes qui expriment, souvent plus subtilement que le livre, ce qui fait mal comme ce qui relie.

Continuer de Joachim Lafosse, avec Virginie Efira, Kacey Mottet Klein, Belgique-France, 1 h 24, sortie le 23 janvier.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr