La Semaine Vétérinaire n° 1792 du 06/01/2019

RELATION CLIENT

PRATIQUE CANINE

L'ACTU

PIERRE DUFOUR   

Les différends avec la clientèle peuvent avoir des répercussions professionnelles et personnelles. Les éviter passe par une communication soignée et l’établissement d’un contrat de soins.
Les motifs de conflits en clientèle vétérinaire sont nombreux (comportement du client, refus de paiement, erreurs du praticien, etc.), mais sont bien souvent le fruit d’un défaut de communication (mauvais accueil, absence de réponse, manque de transparence, etc.). « L’objectif est de susciter l’engagement du propriétaire, d’être exhaustif pour l’aider à envisager toutes les possibilités et inciter sa prise de décision, d’après les mots de notre confrère Christophe Lebis, consultant en communication. Bien communiquer n’est pas ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK