La Semaine Vétérinaire n° 1792 du 06/01/2019

ENVIRONNEMENT

PRATIQUE CANINE

L'ACTU

PIERRE DUFOUR   

Réintroduction de l’ours, impact du chat sur la biodiversité, questionnements sur le caractère éthique ou non des parcs animaliers : autant de débats dans lesquels le vétérinaire tient sa place.
Alors que la planète subit la sixième extinction de masse, le sujet complexe de la biodiversité anime de nombreux débats et le vétérinaire a toute sa légitimité pour passer des messages auprès du public. Parmi ces sujets, celui, très médiatisé, de la réintroduction de l’ours, au cœur du triptyque animal sauvage-homme-environnement, fait débat. L’ours est aujourd’hui réintroduit, car il a disparu au cours du xxe siècle du fait de l’anthropisation de son milieu. Réglementairement, l’animal sauvage, res nullius, n’appartient à ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK