La Semaine Vétérinaire n° 1792 du 06/01/2019

ÉTHIQUE

PRATIQUE CANINE

L'ACTU

PIERRE DUFOUR  

Déclaration de maltraitance, remise en question de certaines pratiques comme la stérilisation, prise en charge de la douleur, participation à l’amélioration des paramètres environnementaux des NAC : autant de sujets qui placent le praticien au cœur des enjeux du bien-être des animaux de compagnie.
CAP welfare, think tank dédié au bien-être des animaux de compagnie, a présenté le fruit de ses premières réflexions à l’occasion du dernier congrès de l’Afvac, prémisses de recommandations à paraître au printemps 2019. Les concepts liés au bien-être animal (BEA) ont eu plusieurs influences : philosophique et morale, sociale, scientifique et réglementaire. L’animal est aujourd’hui reconnu comme sensible, doué d’émotions et doté de formes de conscience. « L’OIE place depuis 2012 le vétérinaire comme garant du bien-être animal », ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK