La Semaine Vétérinaire n° 1779 du 28/09/2018

MALADIES ANIMALES

ACTU

CLOTHILDE BARDE  

Après analyse de la campagne de prophylaxie 2017-2018 à l’échelle départementale, le Conseil général de l’alimentation de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) a rendu ses conclusions
à l’origine, c’est une grève des vétérinaires sanitaires de la Mayenne, portant sur la tarification des actes de tuberculination, qui avait conduit, en 2015, le cabinet du ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt à demander au CGAAER une mission1 d’expertise des modalités de fixation des tarifs de prophylaxie animale. Le rapport, rendu en janvier 2016, préconisait alors aux différents acteurs intervenant au niveau de chaque département de mieux encadrer les tarifs et les procédures de prophylaxie. Pour ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK