La Semaine Vétérinaire n° 1777 du 14/09/2018

AGRICULTURE

ACTU

TANIT HALFON  

Le projet Tyfa, piloté par l’Institut du développement durable et des relations internationales, démontre qu’un système agroécologique est techniquement viable pour nourrir les Européens. Le scénario, qui repose sur la prise en compte simultanée des enjeux de santé publique, de biodiversité et climatique, impliquerait une baisse des productions végétale et animale.
Comment nourrir l’Europe de manière saine, tout en préservant l’environnement ? C’est la question à laquelle répond le think tank Iddri, Institut du développement durable et des relations internationales. Le 18 septembre, ce dernier publiait les résultats du projet Tyfa1 (Ten years for agroecology in Europe), qui a testé la viabilité agronomique d’un système agroécologique à l’échelle européenne, nourrissant la population tout en protégeant la santé du consommateur, le climat, la biodiversité et l’environnement. Ainsi, dans le scénario proposé, l’agriculture ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK