La Semaine Vétérinaire n° 1777 du 14/09/2018

BIEN-ÊTRE

ACTU

ANNE-CLAIRE GAGNON  

La pratique de la pleine conscience est une aide au quotidien pour les soignants et leurs patients. Un ouvrage rédigé par une néphrologue, s’appuyant sur les dernières avancées scientifiques, en témoigne.
Le burn-out est l’un des signes du malaise profond des professions qui prennent soin des autres – médecins, infirmiers, vétérinaires – en négligeant souvent de prendre soin d’elles-mêmes. Les formations de pleine conscience entrent aujourd'hui dans les universités de médecine pour permettre une prévention salutaire et un mieux-être des soignants. Réduire le stress de l'hôpital Corinne Isnard Bagnis est néphrologue, professeure de néphrologie à l’hôpital de la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK