La Semaine Vétérinaire n° 1777 du 14/09/2018

ROYAUME-UNI

PRATIQUE CANINE

L'ACTU

BÉNÉDICTE ITURRIA  

Les vétérinaires constatent une augmentation des cas de maladies “exotiques”, comme la leishmaniose, en lien avec l’importation de chiens errants.
La British Veterinary Association (BVA) recommande aux personnes qui recueillent des chiens à l’étranger de ne plus les importer au Royaume-Uni. Ces Trojan dogs, surnommés ainsi en référence au cheval de Troie, sont des chiens errants originaires de certains pays européens ou d’autres régions du monde et dont les antécédents de santé sont méconnus. Introduits au Royaume-Uni dans le but d’être adoptés, ils peuvent être porteurs de maladies dont le pays est indemne. La BVA s’inquiète donc de la possibilité ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK