La Semaine Vétérinaire n° 1776 du 07/09/2018

CONFÉRENCES

PRATIQUE MIXTE

Formation

TANIT HALFON 

Une étude a comparé l’élevage plein air1 (PA) des canards mulards à l’élevage semi-plein air (SPA)2, cette dernière pratique offrant théoriquement de nombreux avantages : moins de contact avec l’avifaune sauvage et les prédateurs, meilleure gestion des déjections, baisse des dégradations des parcours. Pour ce faire, les chercheurs ont réparti 1 600 canetons en deux groupes, PA et SPA, dès l’âge de 1 jour. Les animaux étaient d’abord gardés dans un bâtiment et nourris avec un aliment pré-starter pendant 10 jours, puis ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK