La Semaine Vétérinaire n° 1775 du 31/08/2018

INTERNATIONAL

ACTU

MICHAELLA IGOHO-MORADEL 

La crise des opiacés, tels que le fentanyl, s’aggrave aux é tats-Unis et n’épargne pas le secteur vétérinaire. Certains propriétaires dépendants n’hésitent pas à maltraiter leur animal afin d’en obtenir auprès de leur vétérinaire.
Des études menées par les centres de contrôle et de prévention des maladies révèlent que 72 000 Américains sont morts d'overdoses d'opiacés l'année dernière. Aux états-Unis, des vétérinaires dénoncent l’impact de ce phénomène. Une enquête menée par l’école de Santé publique du Colorado1 auprès de 189 vétérinaires révèle en effet une situation inquiétante. Les vétérinaires sondés se disent préoccupés par l’attitude de certains propriétaires qui blessent intentionnellement leurs animaux de compagnie afin d’obtenir des ordonnances. ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK