La Semaine Vétérinaire n° 1775 du 31/08/2018

DOSSIER

Les vétérinaires des armées constituent un monde à part. Bien que faiblement représentés en nombre, ils ont pourtant des rôles sanitaire et de santé publique clés encore trop souvent méconnus. Placés sous l’autorité du ministère des Armées, ils collaborent avec les autres professionnels de santé des armées sur une diversité de missions. Leur grande polyvalence et leur expertise sont d’ailleurs reconnues à l’échelle nationale et devraient être davantage mises à profit à l’avenir dans de nouvelles missions.
Après avoir subi de nombreuses restructurations au fil du temps, le Service vétérinaire des armées (SVA) regroupe, depuis 1971, l’ensemble des vétérinaires sous le contrôle du Service de santé des armées (SSA) du ministère en charge de la défense. Structure militaire composée d’une direction centrale et d’antennes en régions (groupes vétérinaires), elle rassemble des vétérinaires avec le même statut que les autres professionnels de santé du SSA (médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes), bien qu’ils soient encore aujourd’hui beaucoup moins nombreux. ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK