La Semaine Vétérinaire n° 1773 du 24/08/2018

BIEN-ÊTRE ANIMAL

PRATIQUE MIXTE

L'ACTU

CLOTHILDE BARDE  

Après la publication d’images montrant des maltraitances infligées à des juments destinées à la production d’hormone eCG (gonadotrophine chorionique équine), le laboratoire Ceva Santé animale a répondu en prenant position.
L’hormone eCG (gonadotrophine chorionique équine), aujourd'hui utilisée à des fins thérapeutiques (troubles de la reproduction), ainsi que pour organiser des bandes homogènes, est actuellement commercialisée par trois laboratoires : Ceva (Fertipig®, Syncro-part® et Syncrostim®), MSD (le PG® et le Chronogest®) et Hipra (Gestavet 600). Or, les méthodes permettant d’obtenir cette hormone sont encore souvent méconnues et les vétérinaires ne sont pas en mesure d’en connaître l’origine. Afin de les alerter, de même que le grand public, sur les maltraitances infligées ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK