Distribution d’amendes - La Semaine Vétérinaire n° 1773 du 24/08/2018
La Semaine Vétérinaire n° 1773 du 24/08/2018

L’ŒIL DE CHRISTOPHE LE SUEUR

@... VOUS !

Les acteurs de la distribution en gros de médicaments vétérinaires ont reçu des amendes d’un montant sans précédent pour ce secteur (encadré ci-dessous) en raison de pratiques illicites. Selon l’Autorité de la concurrence, les trois premiers acteurs du secteur (Alcyon, Centravet et Coveto effectuent 70 % des ventes de médicaments vétérinaires) avaient notamment conclu entre eux des “pactes de non-agression”, afin de figer la concurrence et se répartir la clientèle. Il leur est également reproché des ententes illicites concernant le niveau des coûts de distribution des vaccins contre la fièvre catarrhale ovine lors de la crise débutée en 2008. « Les entreprises en cause n’ont pas contesté les faits et ont bénéficié à ce titre d’une réduction de sanction dans le cadre d’une procédure de transaction. » (lire pages 10 et 11).

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr